Il a déballé et il a dit « ah ouais »…

[ Juin 2018 ]

Pour ceux qui voulaient des news : la vapeur, donc, ça brûle. L’interne a d’abord dit que mes poupées faites maison étaient très réussies et qu’il essaierait de les refaire aussi bien. Il était tellement mimi que j’avais envie de lui dire qu’il pouvait bien me faire tout ce qu’il voulait ça serait forcément bien fait (mais j’ai rien dit, je suis timide, vous savez).

Après il a déballé et il a dit « Ah ouais… » Je pense qu’il a été subjugué par des mains si belles et gracieuses (des années de piano, je savais que ça paierait un jour). Alors il a dit qu’il allait aplatir mes phlyctènes et j’ai bien compris que c’était pas un truc sexuel. Il a anesthésié mes pauvres doigts, il m’a fait un peu mal mais il s’est pas excusé (je crois qu’il est timide aussi) (d’ailleurs il a dû s’en vouloir parce qu’il a quitté la pièce sans me regarder, je l’ai pas revu pendant au moins 15 minutes, à mon avis il n’osait pas revenir le petit chou). Après il est revenu il a fait je-sais-pas-quoi-j’ai-pas-regardé. Il a un peu juré en refaisant les poupées, sans doute parce qu’il sentait la fin de la consultation arriver et qu’il savait qu’il ne me verrait plus jamais jamais, jamais. Alors il a tenté une invitation au restau à peine masquée au milieu de sa prescription : « Mangez calorique et buvez beaucoup ». Non?

Moralité : quand ton pain trop vite tu enfourneras, le frein à main de la gauche tu serreras.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑